Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Sainte-MarcellineLycée français de LausanneInstitut Sainte-Marcelline - Ecole française de Lausanne-Valmont aefe
« Novembre 2018 »
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Cliquer sur les dates pour découvrir les événements programmés

Prochain événements
Navigation
Rester informé

Lettre d'information

 

Flux des dépêches
Mode d'emploi

Applications mobiles

Classe nature/ histoire et sportive à Vallorbe !

Récit des CM2

Nous avons commencé notre séjour à Vallorbe par  la visite du Fort de Pré-Giroud.Notre guide, André, nous a fait découvrir durant deux heures les moindres recoins du Fort.

A la sortie, Bernard Bouveret nous attendait pour nous raconter sa vie de passeur durant la deuxième guerre mondiale. Il a pu répondre à nos nombreuses questions.

Puis nous avons partagé le repas tous ensemble !

C’est alors que nous avons commencé notre grande et (interminable pour certains) randonnée ! Un vrai exploit pour une grande partie de la classe : 3 h de marche avec un dénivelé de 700 m positif ! Mais les paysages extraordinaires et la vue sur les Alpes et le Mont Blanc furent une belle récompense.

Arrivés à la cabane  Bellevue, qui porte bien son nom, nous nous sommes mis tout de suite au travail pour préparer notre repas. Pendant que certains allumaient le feu avec Mme Rousseaux, d’autres emballaient  de  papier journal les saucisses de Morteau et les pommes de terre avec Laure pour ensuite les déposer au cœur des braises. Pour le dessert, nous avons dégusté de délicieuses bananes au chocolat que nous avions déposées sur le feu de camp ainsi que des marshmallows au feu de bois !!!  Bien repus, la vaisselle faite, nous sommes partis faire une balade nocturne sous un ciel dégagé. Ainsi, nous avons pu observer et apprendre à reconnaître la voie lactée et les différentes constellations comme le W de Cassiopée. Quelle belle journée !

Après une bonne nuit de repos, nous avons pris un très bon petit -déjeuner. Le panorama était toujours aussi beau !

Nous avons débuté nos activités autour de la cabane située sur le massif du Mont d’Or à 1470 m d’altitude. Répartis en binôme, nous avons réalisé nos parfums avec les éléments de la nature.

Puis, cette fois-ci individuellement, nous avons travaillé sur notre paysage sonore en créant un poème sur la nature.

Pour terminer la matinée nous avons délimité notre paysage miniature par groupe de deux et inventer une histoire en rapport avec celui-ci.

Ensuite nous avons partagé un repas bien mérité ! Hélas, il était déjà l’heure de ranger et de redescendre car le bus nous attendait.

Ces deux jours en pleine nature furent merveilleux ! (Sakura) 

 

La classe de Cm2

 

Manon et Faustine : Aujourd’hui j’ai découvert un musée sur la seconde guerre mondiale, et j’ai été surprise  de voir que la vie des soldats devait être bien difficile. J’ai beaucoup aimé rencontrer Bernard Bouveret un ancien passeur. Sa vie a été difficile lorsqu’il s’est fait arrêter et a été envoyé dans un camp de concentration. Il nous a raconté que ça été difficile de reprendre une vie normale à son retour.

Seraina : J’ai découvert que les soldats, durant la guerre, se relayaient pour dormir.

Sakura : Moi j’ai beaucoup aimé être dans la nature et la création de parfum

Chloé : J’ai découvert que pour faire fonctionner  les masques à gaz, ils devaient être branchés. J’ai beaucoup aimé que l’on cuisine ensemble et j’ai appris comment faire des pommes de terre et de la saucisse au feu de bois. J’adore la nature !

Albane et Sarah G et Sarah  M: Lors de la veillée, j’ai appris à reconnaître le W de Cassiopée. J’ai adoré cuisiner tous ensemble et j’ai découvert la vie d’un passeur.

Noa : La rencontre avec Bernard Bouveret et la cuisine m’ont beaucoup plu !

Sarah G. : Ce qui m’a le plus plu c’est qu’on a partagé tous ces moments

Tous ensemble : Maintenant on se connaît mieux !!!!

Antoine :   Aujourd’hui j’ai découvert qu’il y avait deux sortes d’obus : un qui explose en l’air et un qui explose quand il touche le sol. Le récit de Bernard Bouveret m’a touché.

Félix et Mathys : Le témoignage de Bernard Bouveret m’a ému car il a risqué sa vie durant la guerre en passant des juifs à la frontière suisse.

Elio et Emile : J’ai adoré le fort Pré-Giroud surtout la salle des machines avec la maquette du site qui m’a permis de mieux comprendre où se trouvaient les différentes salles. Et j’ai beaucoup aimé la randonnée avec les beaux paysages.  Nous avons beaucoup aimé faire la cuisine : préparer le feu et emballer les pommes de terre et les saucisses !

Marnie : J’ai découvert comment faire des bananes avec le chocolat au feu de bois. Et la rencontre avec Bernard Bouveret m’a impressionnée tout comme le fort de Pré Giroud !

Jérémy : J’ai découvert les cachettes secrètes des soldats. La rencontre avec Bernard Bouveret était impressionnante car j’ai appris beaucoup de choses sur la seconde guerre mondiale comme par exemple dans le camp de concentration les prisonniers se faisaient appeler par un numéro : le sien était 72 325 !