Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Sainte-MarcellineLycée français de LausanneInstitut Sainte-Marcelline - Ecole française de Lausanne-Valmont aefe
« Septembre 2018 »
Septembre
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Cliquer sur les dates pour découvrir les événements programmés

Prochain événements
Navigation
Rester informé

Lettre d'information

 

Flux des dépêches
Mode d'emploi

Applications mobiles

Sortie à l'EPFL - Les CE2 défient le cerveau !

Dans le cadre du Salon suisse de la santé qui se tenait au Swiss Tech Convention Center, l’EPFL a accueilli les CE2 pour une immersion au centre du cerveau afin de mieux cerner les capacités de ce dernier.

Une série de défis, tous plus malicieux les uns que les autres, nous ont mis à l’épreuve et nous ont montré que notre cerveau, cette machine extraordinaire, pouvait être chamboulée par quelques petits problèmes bien choisis.

Essayez en effet de nommer la couleur des mots quand ceux-ci désignent eux-mêmes une couleur différente de la couleur des lettres! Le mot "vert" écrit en jaune, quelle idée saugrenue!

 

Et rechercher des différences entre deux dessins, qui ne s’est jamais prêté au jeu? Mais si les premières différences nous sautent aux yeux, et au cerveau, les dernières nous ont donné du fil à retordre!

Qui a osé introduire sa main au fond d’une boite afin de découvrir les objets qui y étaient dissimulés uniquement par le toucher? Nous nous sommes alors aperçus que notre imagination, la peur de l’inconnu pouvaient tromper notre cerveau.

 

Et notre ouïe seule, était-elle à même de reconnaître des sons sans autres indices? Notre vue était-elle toujours aussi sûre qu’on le pensait?

Et bien pas du tout, nos sens sont aussi source d’erreur et il valait mieux les unir pour identifier au mieux les stimuli du monde qui nous entoure.

Aujourd’hui, les techniques d’exploration de notre cerveau, et en particulier l’imagerie médicale, nous permettent de mieux comprendre son fonctionnement.

Ses mystères restent cependant nombreux et fascineront encore longtemps les futurs scientifiques que nous serons peut-être un jour...

Nathalie Chapot, maîtresse de CE2