Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Sainte-MarcellineLycée français de LausanneInstitut Sainte-Marcelline - Ecole française de Lausanne-Valmont aefe
« Novembre 2018 »
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Cliquer sur les dates pour découvrir les événements programmés

Prochain événements
Navigation
Rester informé

Lettre d'information

 

Flux des dépêches
Mode d'emploi

Applications mobiles

Un événement lausannois : le festival BD-Fil

Les classes de CE2 se sont rendues à BDFil le vendredi 11 septembre 2015

Nous avons d’abord vu des Poyas accrochées sur des murs. Trop bien ! C’est Alex Baladi qui les a découpées sur place pour raconter une histoire de cow-boys et d’indiens. Les poyas font partie du patrimoine culturel suisse : il s’agit d’une technique de papiers découpés finement, représentant souvent le chemin de la désalpe. Au centre de la pièce, il y avait un livre pop-up gigantesque représentant un campement indien !

  

Après nous sommes allés au cinéma et nous avons vu une série de courts-métrages  sur les poésies de Robert Desnos, comme La grenouille aux souliers percés, Le salsifis du Bengale et autres poèmes farfelus. Super !

Ensuite, il y avait une BD de Riad Sattouf sur les murs : on se croyait à l’intérieur de la BD ! C’était une histoire autobiographique un peu triste.

Quelques minutes plus tard, nous avons vu un des premiers films de Mickey : il était en noir et blanc ! Cool !

Streamboat Willie, 1928

Nous avons même pu dessiner notre propre Mickey, et l’afficher sur le mur des Mickey, enrichi chaque jour par les visiteurs ! Génial !

Après, nous sommes allés au Labo des enfants : il y avait un toboggan pour y descendre. On y accédait en entrant dans un frigo géant ! Puis nous avons réalisé un Mickey avec la technique de la sérigraphie et nous avons décalqué de la nourriture sur une table lumineuse (comme les artistes qui réalisent les dessins animés) pour dire dans une bulle ce qu’il y avait dans notre frigo.

Nous avons même vu, en avant première, les dessins des futures aventures de Mickey par des artistes contemporains : Cosey, Loisel (le préféré de la maitresse), Kéramidas et Tébo. Mickey devrait avoir encore une longue vie devant lui …

Au début, nous sommes allés dans une pièce avec quelqu’un qui nous a raconté une histoire de brigands et d’argent sur des poyas. (Athéna)

Nous avons regardé quinze courts-métrages sur des poésies de Robert Desnos. J’ai aimé les quatre sans cous parce que c’était rigolo. (Baptiste V.)

Nous sommes allés dans le Labo de la BD et j’ai commencé à décalquer des aliments de mon frigo. (Clément)

On a peint un Mickey en sérigraphie avec plein de couleurs : il y avait du jaune, du rouge et du noir. A la fin, on a eu un beau Mickey ! (Andrea)

J’ai adoré le court-métrage « le Pélican » car j’ai aimé l’histoire. (Emma)

J’ai aimé l’atelier frigo. C’était intéressant de le remplir avec des fruits et des bouteilles (Nico)            

Il y avait aussi une cabane avec des tapis et plein de livres, c’était assez calme. (Margaux)

A la fin, on a pris des bulles de BD et on les a tenues sur notre tête, c’était très drôle. (Nino)

A la fin, la chose qu’on attendait tous ! Le toboggan géant ! (Lucie)

Je n’ai pas aimé la lecture de BD car j’avais envie d’aller au Labo des enfants. (Daria)

Ce que j’ai préféré, c’est le cinéma parce que j’ai trouvé les poésies marrantes. (Leïla)

On a écrit dans des bulles le long d’un grand couloir. (Gabriel)

J’ai beaucoup aimé cette sortie, surtout la sérigraphie. (Tiphaine)

J’ai bien aimé le toboggan qui descendait dans le labo et la bibliothèque-château. (Clovis)

La maîtresse nous a parlé de son dessinateur préféré, Régis Loisel : c’est trop cool ! (Gaspard)

J’ai joué avec des bulles géantes comme si je n’aimais pas quelque chose : BEURK ! (Louis R.)

Dessiner des Mickey pour les afficher sur un immense mur blanc, voir le premier dessin animé de Mickey en noir et blanc, réaliser une impression en sérigraphie et voir des courts-métrages illustrant les poésies de Robert Desnos, c’était bien. Mais le plus de l’exposition, c’était le toboggan géant : on entrait dans un frigo et on se laissait glisser, comme si nous étions les acteurs d’un dessin animé… (Massimo, Domitille, Baptiste, Idriss, Arthur, Constance)

 

 

Louis Bes et Nathalie Chapot, enseignante en CE2