Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Sainte-MarcellineLycée français de LausanneInstitut Sainte-Marcelline - Ecole française de Lausanne-Valmont aefe
« Janvier 2019 »
Janvier
DiLuMaMeJeVeSa
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Cliquer sur les dates pour découvrir les événements programmés

Prochain événements
Navigation
Rester informé

Lettre d'information

 

Flux des dépêches
Mode d'emploi

Applications mobiles

Délégation d'élèves à la cérémonie de commémoration de l'armistice de 1918

Vingt-trois élèves ont représenté l'école française de Lausanne-Valmont au 96ième anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918.

Chaque année, une délégation d'enfants volontaires est invitée à l'hommage rendu à tous les morts pour la France organisée par l'Union des anciens combattants français et soldats d'autres nationalités au service de la France. 

Ils étaient vingt-trois ce samedi, sous un soleil automnal rayonnant, filles et garçons élèves de CE2, CM1, CM2, 6ème et 5ème accompagnés de leurs parents à assister à cette commémoration. 96ième anniversaire de l'armistice mais également centenaire du début du conflit.

   

Vivement intéressés par les détachements militaires français et suisses, ils ont salué et été applaudis par les autorités militaires, civiles et diplomatiques.

Ils ont assisté ces dernières en déposant des gerbes de fleurs au pied du monument aux morts du cimetière de Bois-de-Vaux de Lausanne.

Après les différents allocutions mentionnant des moments forts du conflit, ils ont fait une minute de silence, ont assisté à la remise de décorations officielles et ont pu reconnaître ou ... découvrir  les hymnes français et suisse joués par la fanfare municipale de Lausanne.

  

  

Salués par S.E. Monsieur René ROUDAUT, nouvel ambassadeur de France en Suisse et Madame, ainsi que par Madame Odile SOUPISON, Consule générale de France à Genève  et par Monsieur Olivier FRANCAIS, Conseiller municipal de la Ville de Lausanne, les enfants de notre école, institution française sur le territoire suisse, ont été tout particulièrement remerciés par les organisateurs pour le "moment de fraîcheur juvénile apporté à la cérémonie".

 

Patricia Berliet