Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Sainte-MarcellineLycée français de LausanneInstitut Sainte-Marcelline - Ecole française de Lausanne-Valmont aefe
« Mars 2019 »
Mars
DiLuMaMeJeVeSa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Cliquer sur les dates pour découvrir les événements programmés

Prochain événements
Navigation
Rester informé

Lettre d'information

 

Flux des dépêches
Mode d'emploi

Applications mobiles

Inauguration du gymnase de l'école Ste-marcelline au Bénin

Estelle ROUSSEAUX et Jean-Claude DUFFOUR ont représenté notre école et Marcellines Sans Frontières, association créée il y a maintenant un peu plus de deux ans à l'inauguration du gymnase de l'école marcelline du Bénin. Cette installation sportive a pu être construite grâce notamment aux différentes actions solidaires menées à Valmont.

"BONNE ARRIVEE !"

Nous sommes arrivés en même temps que les élèves car tous les collégiens débutent les cours à 7h, beaucoup d’enfants attendent devant l’école l’ouverture du portail.

Sœur Clarice et sœur Jorgina nous ont accueillis comme on sait le faire au Bénin  et chez les Marcellines : avec bienveillance, enthousiasme et chaleur humaine.

Nous nous sommes empressés d’aller découvrir le gymnase... il est vrai que les photos envoyées par Sœur Clarice avaient attisé notre curiosité. Quelle belle structure : spacieuse et aérée !

Puis, nous avons fait le tour de l’école. Estelle a retrouvé avec joie Bonaventure, Jean au primaire, Germain, Gilles au collège, Huguette et Antoinette en maternelle sans oublier Monique et ses collègues à la cantine.

Quant à Jean-Claude, il a découvert l’école et a été présenté à chaque membre du personnel.

   

Nous avons eu ensuite le privilège d’assister à la cérémonie des couleurs durant laquelle le drapeau du Bénin est hissé au son de l’hymne national chanté par les élèves et les professeurs.

Cette rencontre permet à chacun de faire des annonces sur les événements qui vont rythmer la semaine. C’est Sœur Clarice qui prend la parole en premier pour rappeler la grande fête prévue ce mercredi.

Ce rassemblement est dédié à l’inauguration officielle du gymnase et à la Journée Diocésaine de l’Excellence (JDE). Lors de cette 8ème édition de la JDE, des récompenses sont remises aux trois meilleurs élèves de CM2, de 3ème, de CAP, de BAC de toutes les écoles catholiques du diocèse de Cotonou.

 

Une dernière réunion, à laquelle nous avons assisté, était présidée par le Directeur de l’Enseignement Catholique, le père Marc. Elle portait sur  l’organisation de la fête du mercredi. A cette réunion  participaient les directeurs d’écoles, les prêtres et les religieuses impliqués dans la DDEC (direction départementale de l’enseignement catholique).

Dans la soirée, nous avons accueilli une délégation italienne composée de Mère Mariména notre Mère Supérieure et Sœur Maria Rita (responsable de la Fondation Stella Maris) venues de Milan,  et de l’architecte de l’école Daniela, accompagnée de sa fille Julia  en provenance de Rome.

 

Mercredi 7 décembre :  Jour de fête à L’école Ste Marcelline de Golo Yékon !

Le gymnase accueille pour ce grand événement 1500 personnes !

La journée débute par les remerciements et les présentations des officiels.

C’est au tour ensuite de Mère Mariména, Mère supérieure des sœurs de Ste Marcelline de prendre la parole. Elle rappelle les propos du fondateur de la congrégation Monseigneur Biraghi et ses valeurs éducatives.  Son discours terminé, elle coupe le ruban officialisant l’inauguration du gymnase.

La messe présidée par le père Thomas, président national des écoles catholiques du Bénin, peut alors commencer. Entouré de nombreux prêtres et religieuses, il bénit le gymnase.

La chorale de l’école menée par maître Germain, censeur du collège, et Gilles, secrétaire, enchante toute l’assemblée.

Une danse traditionnelle africaine interprétée par des jeunes filles du village termine cette première partie de la journée.

C’est au tour de tous les lauréats de monter sur le podium à l’appel de leur nom pour recevoir leur récompense. L’accent est mis sur le travail et la discipline de l’excellence.

Entre chaque série, la fanfare militaire entonne des morceaux dont l’hymne béninois.

Père Marc clôt cette  célébration en martelant  un vœu pieux  aux élèves : «  Une année scolaire sans portable !».

Nous terminons cette fête en partageant un repas  convivial.

 

Jumelage : Ecole Valmont Lausanne-Ecole Ste Marcelinne Golo YéKon

Aujourd’hui, l’école compte 519 élèves de la maternelle jusqu’à la classe de 4ème. L’ouverture de la classe de 3ème est prévue à la rentrée prochaine.

 

Les différentes actions solidaires menées à Valmont ont permis notamment d’acheter des manuels scolaires pour le collège que nous avons remis à chaque classe de 6ème, 5ème et 4ème.

Chaque classe du primaire de Valmont avait préparé, en classe et en cours de religion, un courrier avec des dessins pour les enfants du Bénin et en retour ces derniers ont exprimé leurs remerciements par des lettres et des dessins.

      

Chaque enseignant a pris soin d’afficher les photos de nos classes jumelées avec les leurs.

Pour les Cm2, l’échange s’est fait sous forme de lettres individuelles.

 

« Vive l’EPS ! »

Les cours d’EPS ont lieu le mercredi, jeudi et vendredi de 7h à 10h. Jean-Claude a rendez-vous à 7h avec le professeur de sport, Franck. C’est l’occasion d’un long échange sur le  programme béninois et des conditions de travail.

Nous avons eu le plaisir d’assister à une séquence de vitesse et de saut en longueur avec les 6èmes ainsi que l’occasion de participer à un match de foot avec les élèves de 5ème.

De belles rencontres, de beaux projets !

Ce séjour nous a permis de préparer notre prochain voyage humanitaire avec les lycéens de Valmont …

Ainsi, nous avons rencontré un  entraîneur de basket qui propose d’animer des stages dans la nouvelle structure pour les élèves et les enfants du village lors de notre venue.

Dans le nouveau gymnase, des salles ont été aménagées notamment pour une bibliothèque.

Nous allons monter des projets pédagogiques afin de faire vivre la  bibliothèque de l’école et de pérenniser son existence.

Nous poursuivons notre aide à l’AJED (Association des Jeunes pour le Développement du village de  Golo Dgigbe) en finançant leur local, en l’accompagnant dans la création de la première bibliothèque du village, en les aidant dans la gestion de leurs déchets.

 

Cette semaine fut pour nous riche en émotions.

Elle nous a permis de voir la concrétisation de nos différentes actions menées depuis la création de MSF Lausanne et de préparer activement notre prochain séjour qui aura lieu la première quinzaine de juillet 2017.

 

Estelle ROUSSEAUX  et Jean-Claude DUFFOUR, Présidente et Trésorier de MSF Lausanne.

 

Vous pourrez retrouver davantage d ephotos sur le site de MSF Lausanne